Véronique Montémont

Véronique Montémont

 

Maître de conférences HDR HC (Université de Lorraine)
Membre honoraire de l’Institut Universitaire de France
Laboratoire d’accueil : ATILF (CNRS-Université de Lorraine)
Membre associée de l’équipe « Autobiographie et correspondances » (ITEM-CNRS, Paris)

• Formation

2011– Habilitation à diriger les recherches (Lille 3).

S’inscrire / S’écrire, dossier présenté sous la direction du Professeur Christelle Reggiani.

2002– Doctorat en langue et littérature françaises (Nancy 2).

L’Obscur et l’Éclat. Rénovation de la création poétique dans l’œuvre de Lorand Gaspar, Jacques Garelli et Jacques Roubaud, sous la direction du Professeur Lise Sabourin (mention très honorable et félicitations du jury).

• Ouvrages

 [ ?] Les Mots pour se direPetite cartographie des écrits égotropes(2011), mémoire inédit d’HDR,  274 p.

[1] Jacques Roubaud : l’amour du nombre, Villeneuve d’Ascq : Presses Universitaires du Septentrion, 2004, 416 p.

• Direction ou co-direction d’ouvrages

Dictionnaire de l’autobiographie et des écrits autobiographiques en langue française, sous la direction de Françoise Simonet-Tenant, avec la collaboration de Michel Braud, Philippe Lejeune, Jean-Louis Jeannelle et Véronique Montémont, Paris, Champion, 2017, 840 p.

Résistances intérieures : Visages du conflit dans le journal personnel, sous la direction de Sylvie Lannegrand et Véronique Montémont, Academia Bryulant, 2016, 173 p.

Georges Perec, artisan de la langue, sous la direction de Véronique Montémont et Christelle Reggiani, Lyon : Presses Universitaires de Lyon,2012, 198 p.

Archives familiales, mode d’emploi, sous la direction de Véronique Montémont et Catherine Viollet, Louvain-la-Neuve : Academia Bryulant, 2013, 110 p.

Le Moi et ses modèles, sous la direction de Véronique Montémont et Catherine Viollet, Louvain-la-Neuve : Academia Bryulant, 2009, 204 p.

Jacques Roubaud, compositeur de mathématique et de poésie, sous la direction de Véronique Montémont et Agnès Disson, Nancy : Absalon, 2011, 439 p.

• Coordination de numéro de revue

Between Borders : European Poetry and Statelessness, sous la direction de Greg Kerr et Véronique Montémont, Modern Languages Open, Liverpool University Press, 2019, 180 p. (en ligne)

Intime et politique, sous la direction de Françoise Simonet-Tenant, Itinéraires. Littérature, texte, culture, Paris : L’Harmattan,janvier 2013.

Chapitres d’ouvrages collectifs

« Un corpus pour cartographier un genre : exemple de l’autobiographie française (1975-2013) », dans Manuel Rebuschi et Christophe Benzitoun, Les Corpus en SHS, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, 2019, accepté et sous presse.

« De l’art de s’appeler comme on s’appelle : usages du nom propre en autobiographie », dans Nicolas Laurent et Christelle Reggiani, Seuils du nom propre, Paris : Lambert Lucas, 2017, p. 81-92.

 « Le Journal d’Hélène Berr », Résistances intérieures : Visages du conflit dans le journal personnel, sous la direction de Sylvie Lannegrand et Véronique Montémont, Academia Bryulant, 2016, p. 87-103

« Ma vie en images : la réprésentaton iconographique de l’auteu dans l’autobiogaphie française », dans David Martens, Jean-Pierre Montier et Anne Reverseau (dir.), L’Écrivain vu par la photographie, Rennes, PUR, 2017, p. 263-273

« Du Journal à quatre mains à Mon évasion : trajectoires d’une écriture autobiographique », Benoîte Groult. Le genre et le temps, sous la direction de Sylvie Camet, Rennes, PUR, 2016, p. 39-48.

 « Sous la contrainte, la vie : petite étude d’autobioformes oulipiennes », dans Oulipo, mode d’emploi, sous la direction de Christelle Reggiani et Alain Schaffner, Champion, 2016, p. 235-248.

« Beyond Autobiography», in Natalie Edwards et Ann Miller (dir.), Textual/Visual Sleeves, Nebraska University Press, 2011, p. 29-49.

 « Les Années : vers une autobiographie sociale », in Juliette Dor et Danielle Bajomée, Se perdre dans l’écriture de soi, Paris : Klincksieck, 2011, p. 117-132.

 « La représentation sémantique du nombre dans le cycle du Grand incendie de Londres », in Véronique Montémont, Agnès Disson (dir.)., Jacques Roubaud, compositeur de mathématique et de poésie, (ATILF-CNRS, Nancy, 16-17-18 mars 2006), Nancy : Absalon, 2011, p. 71-84. Lire ici.

 « Un Roubaud peut toujours en cacher un autre », in Véronique Montémont, Catherine Viollet (dir)., Genèse et transtextualités, Academia Bruylant, 2009, p. 111-123.

« Comment mentir en disant deux fois la vérité », in Danièle Méaux (dir.), Livres de mots et de photographies, Minard, 2009, p. 37-52.

 « L’épreuve de l’épreuve », in Caroline-Andriot Saillant (dir.), Paroles, langue et silence en héritage, Clermont-Ferrand : Cahiers du CELIS, 2009, p. 373-384.

 « Marie Chaix : Retour sur l’histoire d’une collaboration », in Béatrice Jongy (dir.), Transmission / héritage dans l’écriture contemporaine de soi, Clermont-Ferrand : Cahiers du CELIS, 2009, p. 211-223.

« Discovering Frantext », in Jan Auracher & Willie van Peer (dir.), New Beginnings in Literary Studies, Newcastle, Cambridge Scholars Publishing, 2008, p. 89-107.

 « Racines et floraisons : tradition poétique, poétique des traditions dans l’oeuvre de Jacques Roubaud », in Muguras Constantinescu (dir.), Poétique de la tradition, Cahiers du CRMLC, Clermont-Ferrand, 2006, p. 91-101.

 « Comment (ne pas) regarder le corps malade », in Christine Delory-Momberger (dir.)., Photographies et mises en images de soi, Editions Himeros, La Rochelle, 2005, p. 87-101.

[avec Françoise Simonet] « Douleur exquise: un monstre tragico-ludique », inCatherine Viollet, Marie-Françoise Lemonnier Delpy et al., Métamorphoses du journal personnel, de Rétif de la Bretonne à Sophie Calle, Louvain-la-Neuve : Bruylant-Academia, 2006, p. 207-229.


• Notices de dictionnaire

« Autobiographie », « Autosociobiographie », « France 1975-2015 », « Fragment », « Avortement », « Chanson », « Clandestinité et seconde guerre mondiale », « Documents », « Éditions / Collections », « Romain Gary », « Benoîte et Flora Groult »,  « Mireille Havet », « Édouard Levé », « Suzanne Lilar », « Mai 68 », « Diane de Margerie », « Nom propre », « Ordre », « Georges Perec », « Jacques Roubaud », « Nathalie Sarraute », « Titre », « Traumatisme » dans Dictionnaire de l’autobiographieet des écrits autobiographiques en langue française, sous la direction de Françoise Simonet-Tenant, avec la collaboration de Michel Braud, Philippe Lejeune, Jean-Louis Jeannelle et Véronique Montémont, Paris, Champion, 2017.

• Notices de catalogue

« La boîte à histoires», dans Marta Caraion et Jean-Pierre Montier (dir.), Catalogue de l’exposition Photolittérature, Fondation Michalski (Montricher, Suisse, 2016), p.134-135.

« Portrait de Jacques Roubaud en éminent oulipien», dans Camille Bloomfield et Claire Lesage (dir.), Catalogue de l’exposition Oulipo, Bibliothèque Nationale de France, 2014, p.103-109.

 • Articles dans des revues à comité de lecture international

Greg Kerr et Véronique Montémont, « Between Borders: French-Language Poetry and the Poetics of Statelessness », Modern Languages Open, (1), p.7. DOI : http://doi.org/10.3828/mlo.v0i0.208

« Historien de soi » dans Les Formes de l’enquête, sous la direction de Danièle Méaux, Revue des Sciences humaines, Villeneuve d’Ascq, n°334, 2019, p. 147-157.

 « Onomastique perecquienne », Relire Perec, sous la direction de Christelle Reggiani, La Licorne, Poitiers, n°122, 2016, p. 183-200.

 « Le roman d’Alexis : Alexis Léger, dit Saint-John Perse, de Renaud Meltz », Souffles de Perse, n°17, juin 2016.

 « D’où je viens : points de fixation autobiographique », colloque international « Lieux identitaires et dispositifs photobiographiques », Revue des Sciences Humaines, n°319, juillet-septembre 2015.

 « Entre les lignes  : la collection “Traits et portraits” », Figures de l’art n° 30 : Procédures et contraintes, sous la direction de Danièle Méaux, n°30, 2015, p. 45-57.

 « Visages du conflit dans le journal personnel : journaux féminins sous l’Occupation », Francofonia, Studi e ricerche sulle letterature di lingua francese, n°66, printemps 2014, p.111-128.

« L’ailleurs n’est plus nulle part : W.G. Sebald, Austerlitz », Le Sujet dans la cité. Revue internationale de recherche biographique, n°2, automne 2011, 146-154.

 « Vous et moi : usages autobiographiques du matériau documentaire », Littérature, numéro coordonné par Camille Bloomfield et Jeanne-Marie Zenetti, Littérature, n°166, mai 2012, p. 40-54.

[Avec Françoise Simonet-Tenant] « Lectures comparées des Carnets, des Lettres au Castoret des Mots: une approche générique et linguistique », Revue des Sciences Humaines, numéro « Autour des écrits autobiographiques de Sartre », coordonné par Jean-François Louette, Revue des Sciences Humaines, 2012.

 « Poétique de la gare en ruine : W.G. Sebald, Anne-Marie Garat », Revue des Sciences ÏHumaines, n°300 (coordonné par Pierre Hyppolite), octobre-décembre 2010, Lille : Presses Universitaires du Septentrion, p. 71-83.

 « Dans la jungle de l’intime : enquête lexicographique et lexicométrique (1606-2008) », inAnne Coudreuse et Françoise Simone-Tenant, Itinéraires n°13, Pour une histoire de l’intime et de ses variations, Paris : L’Harmattan, 2010, p. 15-38.

 « Le Pacte autobiographique et la photographie », Le Français aujourd’hui, « Image et texte en lecture» (coordonné par Jeanne-Antide Huynh), n°161, Juin 2008, Paris : Armand Colin, p. 43-50.

« Quelque chose noir: le point de fracture ? », Textuel, « Pour éclairer Quelque chose noir » (coordonné par Francis Marmande et Sylvie Patron), 2008, p. 9-31.

« Roubaud’s Number on Numbers »,Journal of Romance Studies, « Literature and the Mathematical » (coordonné par Mairéad Hanrahan), n°3, Winter 2007, p. 111-121.

 « Le texte-cannibale : rôle de l’intertexte chez Jacques Roubaud », Cahiers du GRAAT, « (R)apports textuels » (coordonné par Arnaud Régnault et Eric Athenot), 2007, p. 187-202.

 « Histoire d’un projet tentaculaire »in Lendemains, « Décrypter Roubaud 2 »,(coordonné par Elvira-Monika Laskowski-Caujolle), Tübingen : Gunther Narr, 2006, p. 9-19.

« L’œuvre en souffrance : le Journal 1979-1983d’Alix Cléo Roubaud », Texten°39-40, « L’autobiographique » (coordonné par Julie LeBlanc), Toronto, 2006, p. 189-222.

 « Quand le cowboy n’est plus solitaire : profil et fonction diégétique de la partenaire féminine dans Rick Hunter, Law and Order : Criminal Intent et Crime Scene Investigation», revue électronique Belphégor, université Dalhousie, Halifax, Nouvelle-Écosse (Canada) (Coordination internationale des chercheurs en littérature populaire et culture médiatique), 2006.

 « Poète des villes et poète des champs : perception et structuration de l’espace chez Jacques Roubaud et Lorand Gaspar », in Franck Villain et al., Espaces et questionnements poétiques, Tsukuba (Japon) ; Satô Instasu, 2005.

 « De nouvelles peurs après la Shoah : Duras, Perec, Celan », inMadeleine Bertaud  (dir.), Les Grandes PeursII, Travaux de littérature, t. XVII, Genève : Droz, 2004, p. 495-504.

 « Jacques Roubaud, portrait du poète en gentleman-cambrioleur », Écritures contemporaines, « Effractions de la poésie » (coordonné par Dominique Viart et Élisabeth Cardonne-Arlyck), n°7, 2003, Paris : Minard, p. 57-74.

 « Je t’aime jusque là » (Jacques Roubaud éditeur du Journal d’Alix-Cléo Roubaud), in François Bessire (dir.)., Les Ecrivains éditeurs, Travaux de Littérature, t. XV, Genève : Droz, 2002, p. 207-219.

 « Ce que l’oeil dit au texte » (Poésie et photographie dans l’oeuvre de Jacques Roubaud et Lorand Gaspar) », LittéRéalité, vol. XIV, n°2, Automne / Hiver 2002, Toronto, p. 17-36.

  Articles dans des revues à comité de lecture national

  « Yves Navarre : la nébuleuse autobiographique », Inverses, hors série n°2 : Yves Navarre, 2014, p. 87-101.

 « Les vrais monnayeurs », Le Magazine Littéraire n°530, avril 2013, p. 55.

 « Perec / Ernaux, biographes de la société contemporaine », in Maryline Heck (dir.), Perec et les écrivains contemporains, Cahiers Georges Perec, n°11, Bordeaux : Le Castor Astral, 2011, p. 73-84.

 « ”Quenacouatique », Les Amis de Valentin Brû, n°58-59, juin 2010.

 « Portrait de Sophie Calle en héroïne perecquienne », in Jean-Luc Joly et al., Perec et l’art contemporain, Cahiers Georges Perec, n°10, Bordeaux : Le Castor Astral, 2009, 273-286.

 « ”De l’air” : enquête frantextuelle sur le mot air dans le corpus quenien », Les Amis de Valentin Brû, n°50-51, septembre 2008.

 « Mémoire culturelle et souvenir du corps dans l’oeuvre de Jude Stéfan », Champs Poétiques Modernes, « Voix de mémoire », Le Nœud des Miroirs Editeur, n° 8-9, 1997.

 • Colloques et congrès

« Critique génétique et études de genre : Censure et normalisation dans le journal de Marie Bashkirtseff et Micheline Bood », XIV Congresso Internacional de Crítica Genética, Université Fédérale du Paraná, Curitiba (Brésil), 1-3 octobre 2019[conférence invitée].

« Y a-t-il un style autobiographique : essai de textométrie contrastive », colloque international Phraséorom, Université d’Erlangen, 13-15 mars 2019 [conférence invitée].

« “Faire craquer cette planète trop étroite” : le journal d’Hélène Hoppenot, ou l’ode à la liberté d’aller », colloque international Pleins feux sur les femmes invisibles, Université de Lorraine, 22-24 novembre 2018.

« Frantext 2 : une nouvelle base pour de nouvelles recherches », inauguration du Portail web du Glossaire des patois de la Suisse romande, organisée par Yan Greub et Dorothée Aquino-Florès, Université de Neuchâtel, 12 septembre 2018, sous presse auprès de l’Académie suisse des sciences humaines (ASSH), série « Langues et culture ».

« Sous les pavés, récits », colloque international Ce que mai 68 a fait à la littérature, organisé par Matthieu Rémy et Nelly Wolf, Université de Lorraine, 28-29 mai 2018.

« Parler la langue des siens », colloque international Michèle Gazier, une traversée des frontières, organisé par Isabelle Roussel-Gillet et Evelyne Thoizet, Université d’Artois, 8 avril 2018 ; L’Entre-deux, 2019,

« L’autobiographie, fabrique à nostalgie ? », colloque international La nostalgie dans tous ses états, sous la direction de Patrizia Gasparini et Estelle Zunino, Université de Lorraine, 1eret 2 décembre 2018, sous presse.

avec Ann Kristin Bischof, « L’Europe, muette de stupeur à la vue de son ouvrage – L’idée de la guerre et de la paix dans des écrits autobiographiques des soldats de la Première Guerre Mondiale », 11e Frankoromanisten­kongress, 26-29 septembre 2017, Université d’Osnabrück.

 « Nue-propriété : le corps, la photographie, l’intimité », colloque franco-espagnol Figures et frontières de l’intime, organisé par Michel Braud, Sabine Forero Mendoza et Nadia Mékouar-Hertzberg, Université de Pau, 14-15 décembre 2017, à paraître.

« Machiner la poétique », Colloque international Plotting Poery / Machiner la poésie, organisé par Anne-Sophie Bories, Université de Bâle, 5 octobre 2017.

« Les vagues : répétitions, variantes et récritures dans l’œuvre d’Armen Lubin », colloque international Répétition et signifiance, organisé par Véronique Magri-Mourgues et Philippe Wahl, Université de Nice, 22-23 juin 2017, Lambert Lucas, 2020.

« Avorter : scandale », colloque international « “En soi et hors de soi” : l’écriture d’Annie Ernaux comme engagement », dans Pierre-Louis Fort et Violaine Houdart, Annie Ernaux. Un engagement d’écriture, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2015, p. 27-37.

« Une vérité intime aux multiples visages », colloque international « Yves Navarre vingt ans après », sous la direction de Sylvie Lannegrand, Galway, 19-20 septembre 2014, Cahiers Yves Navarren°1, H&O éditeurs, 2015.

 « La chambre d’échos. Sur Les Années d’Annie Ernaux », colloque international « L’intertextualité dans l’oeuvre d’Annie Ernaux », Rouen, dans Robert Kahn, Laurence Macé et Françoise Simonet-Tenant, Annie Ernaux. L’intertextualité, PUHR, 2015, p. 153-164.

« Abécédaires de soi», colloque international « Les intermittences du sujet », sous la direction de Sylvie Jouanny et Philippe Weigel, UPEC (Paris) et Université de Haute-Alsace, les 22-23 mars 2013, in S. Jouanny, E. Le Corre, Intermittences du sujet, Rennes, PUR, 2016, p. 289-300.

« Autobiographie et histoire », colloque international « Figurations et faits dans les récits narratifs de langue allemande (XXe-XXIesiècles) », université de Lorraine, les 26-27 octobre 2012, inFrédéric Teinturier / Françoise Lartillot (éds.), Autobiographie et textualité de l’événement, Peter Lang, 51-68, 2016.

 « (Dé)saisissements : photographie, autobiographie, fiction », décade « Culture(s) et autofiction », Cerisy-la-Salle, 16-25 juillet 2012, dans Arnaud Genon / Isabelle Grell (éds.), Lisières de l’autofiction, Lyon, PUL, 2015, p.115-135

« Comment bâtir une ressource lexicale : l’exemple de Frantext », in Ioan Negrutiu, Jean-Paul Bravard et al., Les Ressources (Journées Scientifiques de l’Institut Universitaire de France, Lyon, 30-31 mai 2011), Presses Universitaires de Saint-Étienne, 2012, p. 315-326.

« Du lexique perecquien », (Nancy, 19-20 mai 2011), dans Véronique Montémont et Christelle Reggiani (dir), Georges Perec, artisan de la langue, Presses Universitaires de Lyon, 2012, p. 19-30.

 « How To Explore A Digitalized Autobiographical Corpus : The Case Of Frantext », « 3rd GÏlobal Confrence “Digital Memories” », coordonnée par Daniel Riha, Prague, 16-18 mars 2011, à paraître (http://www.inter-disciplinary.net/wp-content/uploads/2011/02/montemontdmpaper.pdf).

« “Quinze ans et la guerre en même temps” : journaux de jeunes filles sous l’Occupation », Cécile Meynard (dir.), Les Journaux d’écrivains : enjeux génériques et éditoriaux(Grenoble, 21-23 octobre 2010), Berne : Peter Lang, 2012, p. 265-279.

« Topographies perecquiennes », Colloque Architecture et littérature contemporaines, sous la direction de Pierre Hyppolite (Université de Limoges & Société Française d’Architecture, Paris, 13-14-15 janvier 2005).

« Comment ne pas faire son autobiographie en douze + une leçons », inClaude Burgelin, Isabelle Grell et Pierre-Yves Roche (dir.), Autofictions, Actes de la Décade de Cerisy-la-Salle (21-31 juillet 2008), p. 257-279.

« Des chiffres et des lettres : Roubaud », in Jean-Jacques Thomas et Hermès Salceda (dir.), Le Pied de la lettre. Créativité et littérature potentielle (colloque international « Pé de la lettra », Vigo, 21-24 avril 2009), La Nouvelle Orléans : Presses Universitaires du Nouveau Monde, 2010. p. 13-27.

« Le souffle court : Catherine Pozzi, Raymond Queneau, Alix Cléo Roubaud », in Xavier Martin et Sabine Kraenker, Actes de la rencontre « Corps et écriture » (Helsinki, 25-26 septembre 2008), Publications du Département des langues romanes de l’Université de Helsinki, 2009, p. 81-91.

« Corpus quercuscanis Frantexto », in Daniel Delbreil et al., Raymond Queneau et le corps (Nancy, 5-7 octobre 2006), Paris, Editions Calliopées, 2009, p. 25-34.

« Dites voir (sur l’ekphrasis) », in Jean-Pierre Montier, Danièle Méaux et al., Photographie et littérature », Actes de la décade de Cerisy-la-Salle (20-30 juillet 2007), Presses de l’Université de Rennes, 2009, p. 457-472.

« DicoPerec », in J. Durand, B. Habert, B. Laks et al., Congrès Mondial de Linguistique Française(Paris, 9-12 juillet), Paris : EDP Sciences, 2008.

« Le démon de la collection », in Anne Besson, Vincent Ferré, Christophe Pradeau et al.Cycle et collection, Paris : L’Harmattan, 2008.

« Queneau, Duras, Perec : trois manières de boire dans le roman français », colloque Qui a lu boira, sous la direction de Yan Hamel et Pascal Brissette, Montréal, 1er et 2 novembre 2007, COnTEXTES (), Liège, 2009.

«  JR007 : La valeur communicationnelle du secret chez Jacques Roubaud », inChristelle Reggiani et Bernard Magné (dir.), Le Mystère dans les Lettres, (Paris 4 Sorbonne, 27-29 mai 2006), Presses Universitaires de Paris Sorbonne, 2007, p. 177-186.

« La phrase énergétique : le style poétique de l’œuvre philosophique de Jacques Garelli », in  Bruno Curatolo et Jacques Poirier, Le Style des philosophes (Dijon, 2-5 novembre 2005), Éditions Universitaires de Dijon, 2007, 287-295.

« Épouser le monde : individualité et universalité du sujet poétique chez Lorand GaÏspar », in Mary Gallagher et Micheal Brophy (dir.), Sens et présence du sujet poétique(University College, Dublin, 5-6 septembre 2003), Amsterdam-Atlanta, Rodopi, 2006, 243-252.

« Double langage : quelques itinéraires photographiques dans la littérature », inChris Rauseo, Karl Zieger, Arnaud Huftier., Correspondances : vers une redéfinition des rapports entre la littérature et les arts, Valenciennes : P. U. de Valenciennes, « Hors Collection », 2007 (cahier de 48 p. + CD-ROM, 700 p.).

« Sépias au miroir », in Françoise Simonet-Tenant (dir.)., Le Propre de l’écriture de soi(Paris 13, 4-5 mai 2006), Paris : Téraèdre, 2006, p. 55-61.

« Le Ravissement de Lol V. Stein vu à travers la statistique lexicale», in Anne Cousseau et Dominique Denès (dir.), Duras,marges et trangressions(Nancy, 31 mars-2 avril 2005), Presses Universitaires de Nancy, 2006, 266-278.

« Jacques Garelli : poétique du vertige et des fondations », in Pierre Hyppolite et al., Architecture, Littérature et Espaces(U. de Limoges, Paris VIII & Société Française d’Architecture, 15-16-17 janvier 2004), Limoges : PULIM, 2006, 277-292.

 « Le chat comme révélateur autobiographique : Anny Duperey, Yves Navarre », in  Lucile Desblaches (dir), Écrire l’animal aujourd’hui(London Metropolitan University, Londres, 16-17 septembre 2004), Clermont-Ferrand : Presses Universitaires Blaise Pascal, 2006, 65-75.

 « Poldève story. Questions d’ironie narrative dans le cycle des Hortense », in Mustapha Trabelsi (dir.), L’Ironie aujourd’hui, lecture d’un discours oblique(Sfax, décembre 2004), Clermont-Ferrand, Cahiers du CRMLF, 2006.

• Notes de lecture

Hamel, Jean-François, Barbara Havercroft et Julien Lefort-Favreau (dir.), Politique de l’autobiographie. Engagements et subjectivités, Montréal, Nota Bene, 2017, 394 ; University of Toronto Quarterely, 2018.

Michel Tournier, Lettres parlées à son ami allemand Helmut Waller (1967-1988) ;La Quinzaine littéraire, septembre 2015.

Dans La Faute à Rousseau (revue spécialisée destinée à la diffusion et à l’étude de l’autobiographie) et autres revues de vulgarisation, sous divers noms :

95 notes parues. Compte rendus (sélection) et notes de lectures sur des films et ouvrages de : Janine Altounian, Philippe Artières, Michèle Audin, Alain Baczynsky, Roland Barthes, Sophie Calle, Xavier Cercas, Marie Chaix, Françoise d’Eaubonne, Lydia Flem, Philippe Gasparini, Pierre Guyotat, Hélène Hanff, Hélène Hoppenot, Marie Lenéru, Édouard Levé, Philippe Lançon, Virginie Linhart, Armen Lubin, Harry Mathews, Anne Miguet, Yves Navarre, Mariana Otero, J.-B. Pontalis, Joseph Ponthus, Laure Protat, Alix Cléo Roubaud, Jacques Roubaud, Catriona Seth, Nathalie Skowronek, Michel Tournier, Agnès Varda, Lydie Violet et Marie Desplechin, Michel Winock, le site Raconter la vie

• Blogs

Autobiosphère (https://autobiosphere.wordpress.com), mis en ligne en juin 2016

Diaristiques, sur les journaux de femme (mise en ligne janvier 2018, travail en cours).

 • Colloques sans publication

« Anne-Marie Garat à l’origine », XXe congrès de l’ADEFFI, sous la direction de Sylvie Lannegrand et James Hanrahan, Dublin, 17-19 octobre 2014.

« Sous les pavés, récits. Représentations de mai 68 dans la littérature autobiographique française », XVe colloque annuel de l’ADEFFI, Université de Maynooth (Irlande), 18-20 octobre 2013,

(avec Lucia Manea) « Vers un Frantext 2 », Congrès International de Linguistique et de Philologie romanes (Nancy), communication affichée, 16 juillet 2013.

« Anne- Marie Garat Arrêts sur image », colloque « Décélération », coordonné par Loïc Guyon et Sylvie Lannegrand, XIVe colloque annuel de l’ADEFFI, Université de Galway (Irlande), 18-21 octobre 2012.

« Lexicographie en ligne : les projets TLFi et DMF », Colloque « Les dictionnaires à l’ère électronique », Real Academia Espagnola, Madrid, 3-5 novembre 2014.

« Murs sans mères : figures de l’adoption dans l’œuvre romanesque d’Anne-Marie Garat », colloque « Architecture et littérature », coordonné par Pierre Hyppolite, Nanterre, 3-5 février 2012.

« Présentation et exploitation d’un corpus numérisé : journaux personnels de femmes sous l’Occupation », Journée d’études « Linguistique de corpus outillée : regards et expériences croisées», Neuchâtel, 10-11 juin 2014.

« Photographie et autoportrait : la trahison des preuves ? », « La littérature face à l’image : insertions, bricolages, répertoires », sous la direction de Magalie Costella-Saneba, Jeanne Chiron, Teng Feng et Jean-Yves Samacher, UPEC (Paris), 11 et 12 octobre 2012.

[avec Gérald Tenenbaum], « Le zéro et l’infini : de la limite de l’expérience à l’expérience des limites », Colloque de l’Institut Universitaire de France, 27-28 mars, LORIA (Nancy), 27-28 mars 2008.

 « Frantext sur les traces de Bison Ravi, colloque « Boris Vian » (coordonné par Audrey Camus), Paris 3, juin 2007.

« Transmutations : genèse du Quatrième état de la matière, de Lorand Gaspar », Journée d’études MSH, sous la direction de Françoise Lartillot, Université de Metz, 17 janvier 2007.

 [avec Gilles Souvay] « Frantext : histoire, usages, perspectives », Colloque Lexicographie et informatique : bilan et perspectives, Nancy, ATILF-CNRS, 23-25 janvier 2008.

« Images en abyme, abîme de l’image : Histoire d’un secret, La fille du juge », Journée d’études « Genèse et cinéma autobiographique », coordonnée par Jean-Louis Jeannelle, ITEM-CNRS, Paris, 28 avril 2007.

« Lorand Gaspar : Genèse des Carnets de Patmos», 2006, http://www.item.ens.fr/index.php?id=27103.

« Anny Duperey, Le Voile noir », 2006, http://www.item.ens.fr/index.php?id=27105

« Ineffable ou évidence : le rôle des photographies dans Douleur exquise », Colloque Une journée sous le signe de Sophie Calle, sous la direction de Maïté Snauwaert, Montréal, 8-9 avril 2005.

« Lorand Gaspar et Jacques Garelli ou deux manières d’hériter de Rimbaud », Colloque Les Poètes modernes et Rimbaud, sous la direction de Pierre Brunel, Paris, 17-19 mai 2004.

« Genèse d’une destruction : l’effondrement du Projet dans le cycle du Grand incendie de Londres, de Jacques Roubaud », Journée d’études de l’ITEM, Paris (ENS), 24 mai 2003.

« Odeurs du désert : perception olfactive dans l’oeuvre de Lorand Gaspar », Colloque international Parfums de littérature ou l’odeur des mots, sous la direction de Thanh-Vân Ton Thât, Université d’Orléans, 12-13 décembre 2003.

• Séminaires

« Voyages, diplomatie, photographie : Hélène Hoppenot,
une observatrice de son temps», Centre d’études des correspondances (resp. Yann Mortelette, UBO, Brest), 14 juin 2019.

« Autobiography and Digital Humanities : A New Approach Based on a French Corpus », séminaire Education & Life Writing (resp. Meritxell Simon-Martin), Roehampton (Londres), 22 février 2018.

« Digital Humanities Applied to Literary Studies in France », Digital Scholarship Seminar Series (resp. Justin Tonra), NIUG Galway, 21 février 2017.

« Quand les pionniers deviennent vétérans : évolutions et mutations de la base Frantext », Séminaire Bases, Corpus, Langage, Université de Nice, 1erjuin 2016

« Être une femme sous l’Occupation : entre résistance et révolte », Séminaire « Femmes en résistances », LIS (Nancy), 4 juin 2015.

« Genèse éditoriale de journaux de femmes sous l’Occupation », Séminaire « Genèse et Autobiographie », ITEM (Paris), 9 janvier 2015.

« Photobiographie à la française », Séminaire « Littérature et photographie », Paris IV, 7 avril 2014.

« How to Manage a Digital Database in the Present Context », Séminaire « Digital Humanites », NUIG (Galway, Irlande), 18 mars 2014.

« Georges Perec, Annie Ernaux : deux autobiographes français », Séminaire du Département de Français, NUIG (Galway, Irlande), 6 mars 2014.

« Documents et autobiographie », Séminaire « Genèse et Autobiographie », ITEM (Paris), octobre 2010.

« Bourbaki et l’Oulipo », Séminaire Mesures : Approche littéraires et mathématiques, ALITHIA (Lille 3), 30 mars 2010.

« De quoi l’autobiographie est-elle le nom ? », Séminaire du CELTED (Metz), 12 février 2010.

« Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le dictionnaire Perec sans jamais oser le demander », Séminaire Perec (Paris IV-Sorbonne), 15 mars 2008.

« Frantext et Queneau :De l’air », Journée Queneau, Paris 3, 2 février 2008.

« Frantext et les études autobiographiques », Séminaire « Genèse et Autobiographie », ITEM (Paris), 20 octobre 2007.

« Le dictionnaire Perec et Frantext », Séminaire Perec, Jussieu (Paris), 12 mai 2007.

« Comment ne pas écrire son autobiographie en 12+1 leçons», Séminaire « Genèse et Autobiographie », ITEM (Paris), 31 mars 2007.

« Marie Chaix, retour sur l’histoire d’un collaborateur», Séminaire « Genèse et Autobiographie », ITEM-CNRS (Paris), 18 février 2006.

« Sophie Calle : Douleur exquiseou la genèse d’un ressassement », Séminaire « Genèse & Autobiographie », ITEM-CNRS (Paris), 28 mai 2005.

« Apport de l’analyse lexicale à l’étude stylistique : une lecture comparée d’Un barrage contre le Pacifique, Moderato Cantabileet L’amant, de Marguerite Duras », Séminaire ATILF-CNRS (Nancy), 4 février 2005.

« Deux exemple de constructions photo/autobiographiques : Anny Duperey, Le Voile noir, Lorand Gaspar, Carnets de Patmos», Séminaire « Genèse et Autobiographie », ITEM-CNRS (Paris), 13 mars 2004.

« L’œuvre en souffrance : genèse du Journal et de l’œuvre photographique d’Alix Cléo Roubaud », Séminaire « Genèse et Autobiographie », ITEM-CNRS, Paris, 11 janvier 2003.

 • Conférences

  « À la chaîne:  ”Je” au travail » (Tours, DU Histoires de vie en formation, 20 juin 2019).

« Lexicographie en ligne : les projets TLFi et DMF » (Madrid, Real Academia Española, Symposium « Les dictionnaires à l’ère électronique », 3-5 novembre 2014)

« Frantext : un corpus et des outils de recherche » (Mons, Faculté de Traduction et d’Interprétariat, 31 mars 2014)

« De Frantext à Frantext 2 », Journée Frantext CTLF, Lyon, 31 janvier 2013.

« Georges Perec, Annie Ernaux : deux autobiographes français » (Galway, National University of Ireland, Département de Français, 6 mars 2014)

« Women Diaries in France in the Second World War (1939–1945) » (Galway, National University of Ireland, 13 mars 2014)

« How to Manage a Digital Database in the Present Context » (Galway, cycle de conférences « Digital Humanities », 18 mars 2014)

« Petite cartographie des écrits égotropes», Université du Kent à Paris, Reid Hall, 11 décembre 2011.

« Bases de données textuelles francophones ; principes, méthodes et applications » (cycle d’interventions à l’Université de Helsinki, Département des langues romanes, 16-28 avril 2012)

« Le pacte autobiographique revisité »,Dublin, Trinity College, 26 février 2008.

« Pour éclairer Quelque chose noir »,journée d’études, Paris VIII, 8 décembre 2008.

« Quelque chose noir », classes de Première Supérieure de Poitiers et Angoulême, Poitiers, 31 janvier 2008.

« Quelque chose noir et la photographie », classe de Première Supérieure de Metz, 13 février 2008.

• Organisation de manifestations scientifiques

1) Jacques Roubaud, compositeur de mathématique et poésie (Nancy, 2006)
2) Georges Perec, artisan de la langue, avec Christelle Reggiani (Nancy, 2011)
3) Genèse autobiographique et collecte des traces, avec Catherine Viollet (ITEM, ENS Paris, 2011).
4) Dictionnaire de l’autobiographie, avec Françoise Simonet-Tenant (Nancy, 2012)
5) Annie Ernaux : les langues à l’œuvre, avec Aurélie Adler et Julien Piat (Amiens, 2017)
6) Poésie européenne et apatridie, avec Greg Kerr (Nancy, 2017)
7) Journaux d’écrivains France-Pologne, avec Mateusz Chmurski, Jean-Marc Hovasse, Pawel Rodak, Françoise Simonet-Tenant (Paris ITEM / Sorbonne, 2019)
8) Machiner la poésie (et la poétique), avec Anne-Sophie Bories (Nancy, 2019)