Jean-Pierre Orban, « Pierre Mertens. Le Siècle pour mémoire ».

Jean-Pierre Orban, qui était venu présenter les carnets de Pierre Mertens au séminaire, nous informe de la parution de deux ouvrages biographiques concernant cet écrivain.

« Né en 1939, Pierre Mertens est un des écrivains majeurs de la Francophonie et de la littérature française. Par l’ampleur de son œuvre couronnée de nombreux prix, dont le Médicis en 1987 pour Les Éblouissements, et plusieurs fois nobélisable, il est sans doute le plus grand écrivain belge vivant.
Mais il est avant tout un témoin de son temps. Comme observateur judiciaire international et défenseur des droits de l’Homme, il a été sur la plupart des fronts de la deuxième moitié du XXe siècle et du début du XXIe siècle : Europe de l’Est, Amérique latine, Moyen-Orient.
Pierre Mertens. Le Siècle pour mémoire raconte sa vie privée et publique et se lit comme un roman à rebondissements, depuis l’engagement de ses parents dans la Résistance jusqu’à ses procès avec la famille royale belge et avec le leader politique flamand Bart De Wever. Antisémitisme, islamisme, féminisme, rien de ce qui importe sur la scène historique européenne et mondiale n’échappe à son attention ni à sa verve.
Fondée sur sept ans de recherches, ainsi que de nombreux entretiens avec Pierre Mertens et près de quatre-vingt témoins, cette biographie entrelace constamment l’Histoire extérieure et l’histoire personnelle de l’écrivain. Le portrait sensible mais sans concession que trace Jean-Pierre Orban fait la lumière sur des épisodes étonnants de la vie de Pierre Mertens et pose des questions essentielles sur les limites éthiques de la littérature : jusqu’où peut-on aller quand on crée ? Quel impact la construction d’une œuvre et d’une vie a-t-elle sur le créateur lui-même, sur ses proches et ses personnages vivants ?
 
La version électronique
Sera également disponible le 10 octobre un livre numérique de cette biographie, plus long d’un tiers que l’ouvrage papier et intitulé Pierre Mertens et le ruban de Möbius.
Davantage centrée sur l’imbrication entre la vie et l’œuvre chez Pierre Mertens, cette version comprend des analyses littéraires approfondies de ses textes (romans, essais, opéra, fiction inachevée) et un accent génétique marqué. 
À partir de citations développées de pièces inédites (manuscrits, carnets, correspondance) et de documents nouveaux de fonds d’archives européens, ce qui est en jeu ici, c’est de comprendre comment naît et se construit un écrivain. L’image de l’anneau de Möbius, ruban à une seule face au lieu de deux dans un ruban ordinaire, aidant à se figurer le basculement incessant, sans frontière nette, entre vie et œuvre, autant qu’entre réel et fictionnel.
Cette version vise ainsi à aller plus loin encore dans la connaissance de l’œuvre de Pierre Mertens et des sujets qui lui sont liés. À ce titre, il fournit des compléments d’information sur certains épisodes ou aspects présentés dans la version imprimée : ainsi, entre autres, le procès Auschwitz à Francfort (1963-65), les rapports entre Pierre Mertens et Conrad Detrez, la correspondance avec Claude Durand, la déclaration de Caroline Lamarche sur la belgitude, l’écriture côte à côte de deux d’un couple d’écrivains ou encore le « désir de judéité » chez un intellectuel de la deuxième moitié du XXe siècle.
Cette double parution non identique constitue une autre originalité du projet biographique mené ici. « 

— o —

Quatre rencontres sont d’ores et déjà prévues autour du livre. Le 9 octobre 18h30 à la librairie Chapitre XII, Bruxelles (en dialogue avec Jacques de Decker), le 22 octobre 19h à la librairie Tropismes, Bruxelles (rencontre modérée par Benoît Peeters, éditeur de l’ouvrage), le 7 novembre à 20 h au Centre Wallonie Bruxelles à Paris (modérateur Pierre Vanderstappen), chaque fois en présence de Pierre Mertens (sous réserve). Enfin le 26 janvier à 12 h à la Librairie Quartiers latins (en dialogue avec Rony Demaeseneer). J’espère vous y retrouver pour des discussions qui devraient s’avérer passionnantes sur la création d’une oeuvre et d’une vie, et la tension entre le biographe et le biographe pour les dire chacun à sa manière.


Le Siècle pour mémoire 
Jean-Pierre Orban
 Les Impressions Nouvelles 
coll. Traverses
cahier iconographique
15,5 x 22 cm – 560 pages – 24 €
ISBN : 978-2-87449-630-1 


en librairie le 4 octobre 2018
Un epub différent de la version papier sera aussi disponible vers le 15 octobre (prix : 15,99 € – diffusion/distribution : Eden livres).
Publié avec le soutien de la Fondation des Treilles et du Labex TransferS
Sommaire et premières pages: http://www.fabula.org/actualites/jean-pierre-orbanpierre-mertens-le-siecle-pour-memoirebiographie_87154.php