à la Une

Reprise du séminaire : demandez le programme !

Nous avons le plaisir de vous annoncer la reprise, à compter du 14 octobre 2017, du séminaire « Autobiographie et correspondances ». Vous trouverez le programme du cycle 2017-2018, intitulé « Éditer aujourd’hui », et nous espérons comme chaque année avoir le plaisir de vous retrouver nombreux à nos séances du samedi et du jeudi. À noter : la tenue, en partenariat avec l’ADIREL, d’un important colloque, « Correspondance et Magistère dans les lettres françaises »  qui aura lieu à Nanterre du 16 au 18 novembre 2017 et dont le programme sera dévoilé prochainement.

 

14/10/2017
• Groupe Violette Leduc
– Olivier Wagner : « L’Impossible portrait de Jean-Paul Sartre: au sujet de quelques feuillets rejetés du manuscrit de La Folie en tête »
– Anaïs Frantz : « Être femme et écrire, de L’Affamée à La Folie en tête (1) »
– Alison Péron : « « Isabelle, « encore elle, toujours elle ». Étude d’un personnage envahissant et reparaissant » »
– Mireille Brioude  « L’Affamée, genèse d’une œuvre »

16/11/2017-18/11/2017 (ENS, rue d’Ulm)
• Correspondance et Magistère dans les Lettres Françaises

09/12/2017
• Villian Viera : Sur Christine Angot
• Hélène Giannecchini : «  Les archives d’Alix Cléo Roubaud »

20/01/2018
• Ann Kristin Bischof : « Sans prétention littéraire » : édition électronique de deux carnets de guerre français et allemand (1914) » 
• Agnès Steuckhart : « Éditer des textes peu lettrés : l’expérience corpus 14 »

22/03/2018
• Agnès Spiquel : « Éditer une correspondance : plonger dans des fonds d’archives (à propos de la correspondance Albert Camus/Louis Guilloux). »
• Marie-Odile Thirouin : « André Spire et Otokar Fischer : présentation de soi et accommodation réciproque dans la correspondance de deux poètes juifs (Paris-Prague, 1922-1938) »

24/05/2018
 Richard Walter : « Épistolaire Perny : vers l’édition numérique d’un corpus épistolaire » • Veronica Trujillo : « Épistolaire Perny : les œuvres et les lettres du missionnaire et sinologue Paul Perny (1818-1907), et leur édition »

02/06/2018
• Anne Devarieu : « Autour du journal de Maine de Biran »
• Marie Dupont :  « De l’éditorisalisation de la correspondance du géomètre Gaspard Monge (1746-1818) aux Œuvres complètes : usages des méthodes et outils de la critique génétique au service de l’enquête historique en milieu numérique »

Journées de l’APA (22-24 juin 2018, Ambérieu-en-Bugey)

Les Journées 2018 de l’Association pour l’Autobiographie se tiendront à Ambérieu sur le thème Les correspondances de gens ordinaires du vendredi 22 au dimanche 24 juin.

Échange de courrier suivi entre deux personnes, la correspondance est a priori confidentielle, parfois publiée lorsqu’elle concerne des personnes célèbres. Mais qui n’a jamais écrit de lettre ou envoyé de carte postale ? Et qui, aujourd’hui, ne correspond pas par courrier électronique ?
Lettres d’amour, lettres d’amis, lettres familiales , lettres de soldats, lettres de prisonniers, lettres de pays lointains, lettres à un professeur, lettres politiques. Les destinataires et les raisons d’écrire sont variés. On écrit pour l’autre dont on attend la réponse, mais on écrit aussi pour soi. Quand et à qui écrivons-nous des lettres ? Que faisons-nous de celles que nous recevons ? Avec quel instrument écrivons-nous ? Gardons-nous nos courriers ? Les relisons-nous ? Comment les classer ?

Ces questions et bien d’autres seront abordées lors de ces Journées, à travers des tables rondes, des films, des ateliers, une exposition, une invitation à déposer une lettre dans un sac postal, à répondre à un questionnaire. Ces différentes approches nous donneront l’occasion de nous informer, de réfléchir, d’échanger et… d’écrire des lettres.

Le programme complet (ne manquez pas de le consulter) est disponible ici. Vous y trouverez toutes les informations pratiques sur les intervenants, les projections, les ateliers, ainsi que sur le transport et l’hébergement.

Le bulletin d’inscription, à retourner avant le 30 avril, est disponible ici.

Józef Kwaterko : Les Polonais noirs en Haïti. Une histoire qui sort de l’oubli (Paris, 16 mars, 19h)

Notre collègue Pawel Rodack nous transmet l’invitation suivante :

Mesdames, Messieurs, Chers Collègues, Chers Amis,

nous avons le plaisir de vous inviter à la conférence du professeur Józef Kwaterko de l’Institut d’études romanes de l’Université de Varsovie

Les Polonais noirs en Haïti. Une histoire qui sort de l’oubli

Vendredi 16 mars, à 19 heures

Centre scientifique de l’Académie Polonaise des Sciences
74 rue Lauriston, 75 116 Paris

M° Victor-Hugo ou Boissière

Coorganisateurs : Institut d’études romanes de l’Université de Varsovie ; Centre de civilisation polonaise – Sorbonne Université​

Accompagnée d’une projection de documents visuels, cette conférence se propose de dégager un double travail de la mémoire en rapport avec ces événements d’il y a plus de deux cents ans. D’une part, il s’agit d’une mémoire culturelle, en deçà de la mémoire nationale (collective), à partir des écrits intimes des légionnaires polonais (rapports, lettres personnelles, chroniques, mémoires). D’autre part, il est question d’une mémoire interculturelle, fondée sur un sentiment d’appartenance diffus parmi la 8e et la 9e génération de descendants des légionnaires polonais – ces Polonais noirs (les Polone-Ayisiens) qui ont préservé jusqu’à nos jours en Haïti certaines traces de la culture polonaise, tout en l’ouvrant à un métissage et un imaginaire créole inédits.

Séminaire Autobiographie et Correspondances Séance du 22 mars 2018 (17h00-19h00), 
45 rue d’Ulm, Salle des Résistants

L’équipe du séminaire a le plaisir de vous convier à sa prochaine séance le jeudi 22 mars 2018 en salle des Résistants (galerie du premier étage à droite).

>> En raison des grèves ferroviaires, cette séance a été annulée et sera reportée au cycle 2018-2019.

—— o ——

Agnès Spiquel :

« Éditer une correspondance : plonger dans des fonds d’archives
(à propos de la correspondance Albert Camus/Louis Guilloux) »

Pour éditer la correspondance croisée d’Albert Camus et de Louis Guilloux (1945-1959), je me suis plongée longuement dans les archives Louis Guilloux, écrivain que je connaissais beaucoup moins bien que Camus. C’est cette plongée dans les archives, à Saint-Brieuc, que je vais évoquer. La description du Fonds, la mise en valeur de quelques traits spécifiques qui concernaient directement mon travail, et les grands traits de celui-ci rencontreront quelques-unes des questions de ce séminaire ; en particulier, la prise de contact avec le dossier des Carnets de Guilloux a été pour moi source de nombreux enseignements.

 

Professeur émérite de Littérature française des XIXe et XXe siècles à l’université de Valenciennes, Agnès Spiquel a longtemps travaillé sur Victor Hugo avant de se consacrer à Albert Camus. Sur celui-ci, elle a organisé plusieurs colloques et publié de nombreux articles. Elle a collaboré à l’édition des Œuvres complètes dans la Pléiade (Gallimard, 2006-2008) et au Dictionnaire Albert Camus (Laffont, 2009) ; elle a co-dirigé le Cahier de l’Herne Camus (2013) et publié la Correspondance Albert Camus-Louis Guilloux (Gallimard, 2013) ; sa dernière publication est, en collaboration avec Christian Phéline, Camus militant communiste. Alger, 1935-1937 (Gallimard, 2017). Elle fait de nombreuses conférences tous publics. Elle préside la Société des Études camusiennes – ce qui la met en contact avec des chercheurs et des passionnés de Camus dans le monde entier.

Marie-Odile Thirouin :

« André Spire et Otokar Fischer : présentation de soi et accommodation réciproque dans la correspondance de deux poètes juifs (Paris-Prague, 1922-1938) »

L’exposé présentera les deux auteurs réunis par cette correspondance amicale publiée en deux volumes, en français et en tchèque, aux éditions du Musée de la littérature tchèque (Prague, 2016) : le poète d’expression française André Spire (1868-1966) et le poète d’expression tchèque Otokar Fischer (1883-1938). L’édition de cette correspondance qui s’étend sur seize années, de 1922 à 1938, a posé des problèmes spécifiques, en raison des langues et des cultures engagées. Ces difficultés seront présentées avant qu’on examine l’apport de cette correspondance sur le plan de la génétique textuelle (collaboration dans la pratique de la traduction réciproque de poèmes), sur le plan poétique (débat sur le vers libre) et sur le plan de la définition de soi (débat sur la place qui revient à la judéité dans l’identité de chacun, dans des contextes aussi différents que ceux de la France et de la Tchécoslovaquie dans l’entre-deux-guerres).

Marie-Odile Thirouin enseigne la littérature comparée à l’université de Lyon. Son domaine de recherche est celui des imaginaires nationaux et des transferts culturels en Europe centrale. Elle co-dirige le nouveau séminaire régional sur « L’espace littéraire de Berlin à Vladivostok » à la Bibliothèque Diderot de Lyon.

 

Table ronde de l’APA (ENS, Paris, 17 mars 2018)

Le samedi 17 mars se tiennent à Paris l’Assemblée générale 2018 et la Table-ronde de printemps de l’APA.
Ecole Normale Supérieure, 45 rue d’Ulm, 75005, Salle des Actes

Le matin : 10 h à 13h : Assemblée générale de l’Association.
réservée aux adhérents.
L’Assemblée traitera des points habituels : approbation du budget 2017, budget prévisionnel 2018, rapport d’activité et d’orientation. 
Mais cette année elle discutera et adoptera également le Projet associatif 2018-2023 de l’association.
L’avant projet peut être consulté ici (les adhérents de l’APA peuvent en outre le discuter en ligne sur les pages de ce site à accès réservé aux adhérents)
Enfin l’AG procédera au renouvellement partiel du Conseil d’administration.

L’après-midi : 15h à 17h30 : Table-ronde Les femmes au travail 
ouverte à tout public, adhérents ou non, entrée libre.
Table-ronde modérée par Véronique Leroux-Hugon avec
• Alice Bséréni, sur son expérience professionnelle d’assistante sociale.
• Édith Farine et/ou Noémie Cadet sur un projet de documentaire télévisuel à partir de textes APA.
• Fanny Gallot, historienne, auteur du livre : En découdre. Comment les ouvrières ont révolutionné le travail et la société (La Découverte).
• Roseline Combroux : lectures de textes de femmes sur leur travail.
Venez nombreux.

Source : Association pour l’Autobiographie

Guide méthodologique pour l’édition numérique de correspondances

Richard Walter (ITEM) nous transmet une information susceptible d’intéresser tous les chercheurs ayant à éditer une correspondance sous forme numérique.

———

Le groupe de travail Correspondance du consortium Cahier a publié un guide méthodologique pour l’édition numérique de correspondances.

Il est disponible sur le carnet de recherche du consortium : https://cahier.hypotheses.org/guide-correspondance

L’objet du guide n’est pas de présenter ou d’analyser des outils ou des langages. Il rassemble des recommandations qui veulent répondre aux problématiques spécifiques d’un projet éditorial et numérique autour de la correspondance. Mais certaines pourraient être adaptées à des traitements d’autres corpus textuels. Le choix a été fait de se limiter à la correspondance écrite sur support papier .

Ces recommandations se basent essentiellement sur les différentes expériences accumulées au sein du groupe de travail.

En premier lieu, nous avons dressé la liste des problématiques à prendre en compte quand on se lance dans un tel projet, en proposant des éléments pour qu’une réponse puisse émerger en toute connaissance du projet et du contexte numérique. Puis nous proposons, dans une seconde partie, différentes ressources pour la gestion d’un projet d’édition numérique de correspondance.

Nous restons à votre disposition pour recevoir toute suggestion et tout complément d’informations

En vous souhaitant bonne lecture

bien cordialement,

pour le groupe Correspondance,
Richard Walter
Institut des textes et manuscrits modernes (ITEM) CNRS / Ecole normale supérieure

59/61, rue Pouchet – 75017 Paris
richard.walter@ens.fr
ITEM : www.item.ens.fr
EMAN : www.eman-archives.org
Blog : eman.hypotheses.org

Itinéraires LTC n°2017-1 : Biographie et fiction

 

Claudine Raynaud nous informe de la publication du nouveau numéro d’Itinéraires. LTC.

N° 2017-1 (2018)

Biographie et fiction

Sous la direction de Françoise Palleau et Lou Rowan

Si les rapports qu’entretiennent l’histoire et la biographie d’une part, et la littérature et les récits de vie d’autre part, ont été depuis longtemps banalisés, ce numéro d’Itinéraires explore des qui sont au point de rencontre de cette double relation entre biographie et fiction, biographie et histoire, afin d’examiner les liens entre la biographie et les arts tels que la littérature, le cinéma et la bande dessinée. Le numéro s’inscrit dans la continuité des recherches sur la biographie et l’autobiographie menées à l’université Paris 13, depuis les travaux pionniers de Philippe Lejeune.

Françoise Palleau

Présentation

 Praxis : chercheurs et écrivains auto/biographes

Rachel Blau DuPlessis •  Autobiography from 1998 and 2016

Introductory Comments: The Itinerary of Autobiography

Miriam Nichols • I Am Writing a Biography. . .

Lou Rowan • “The Invention of Fact”: Autobiography, Biography, Fiction

Alexandre Bies • Biographie et fiction : Les Vies imaginaires de Walter Pater

Marta Laura Cenedese • A “Romanced Biography”: Irène Némirovsky’s La Vie de Tchekhov

 Variations disciplinaires et intermédiales

Frédérique Brisset • Woody en ses écrans : miroirs, mirages et autofiction

Marie-Caroline Leroux • Tina Modotti d’Ángel De la Calle : un imaginaire (auto)(bio)graphique

Dúnlaith Bird • Voicing the Vagabonde: Revindications and (Mis)appropriations in Contemporary Francophone Literature

Anaïs Fusaro • Écrire le je(u) de l’histoire : la confrontation générique de l’autofiction doubrovskienne et l’écriture de l’histoire

Kisito Hona • La biographie entre réalité et fiction : une lecture interdisciplinaire de Spinoza, le masque de la sagesse de Patrick Rödel et Séraphine de Senlis : de la peinture à la folie d’Alain Vircondelet

L’état de la théorie, de l’autobiographie à la biofiction

Miruna Craciunescu • Fictionnalité et référentialité Interrogations génériques : de l’autobiographie à la biofiction

Khalid Lyamlahy • Esthétique de la biographie (dé)mystificatrice

Lecture d’Évocation de Matthias Stimmberg d’Alain-Paul Mallard 

Varia

Isabelle Bernard • Éthique et mystique scientifique dans Le Principe (2015) de Jérôme Ferrari

Prochains numéros

2017-2 : Féminismes quatrième génération. Textes, corps, signes

2017-3 : Littératures expérimentales. Écrire, performer, créer à l’ère numérique

 

 

 

Rencontres Marceline Desbordes-Valmore – La Lettre et la Voix (Paris, 10 février 2018)

Christine Planté nous transmet cette annonce poétique, épistolaire et musicale  : la correspondance sera l’un des fils conducteurs de cette belle présentation.

Rencontres Marceline Desbordes-Valmore – La Lettre et la Voix
Samedi 10 février 2018 – 14h30 – 17h30

Salle Ararat – 11 rue Martin Bernard, Paris 75013
Métro Place d’Italie (l. 5) ou Tolbiac (l. 7) – Entrée libre

Présentation de la Société des études Marceline Desbordes-Valmore

par Christine Planté, présidente de la SEMDV, professeure émérite de littérature français du xixe siècle (université de Lyon 2, Umr IHRIM 5317)

Lecture de textes de Marceline Desbordes-Valmore par Sabine Haudepin : lettre à Suzette Saint-Laurent ; Le billet.

Romances sur des poèmes de Marceline Desbordes-Valmore chantées par rançoise Masset (soprano) et Rémi Cassaigne (guitare) : Le Billet ; Je rêvais ; la Jalouse

Quelques activités de la SEMDV : le pôle douaisien

La bibliothèque Marceline Desbordes-Valmore de Douai, le fonds, son histoire par Pierre-Jacques Lamblin (ancien directeur, président de la SEMDV)

Expositions et acquisitions récentes à la BMDV par Jean Vilbas, conservateur chargé du fonds, secrétaire de la SEMDV

Le musée de la Chartreuse par Anne Labourdette (Conservatrice du Musée)

Présentation du portrait de Marceline Desbordes-Valmore attribué à Drolling

Romances sur des poèmes de Marceline Desbordes-Valmore : L’Alouette ; La Pensée ; La Valse et l’aumône.

Publications et projets

Le bulletin de la Semdv,  présentation des rubriques et de quelques articles par leurs auteur·e·s :

Textes rares ou inédits de Marceline Desbordes-Valmore

  • Poème sur la révolution de 1848
  • Récit de rêve de 1831

Lecture : [Un rêve, 1831] ;  L’Amie

  • Fileuse, présentée par Pierre Girod (musicologue),

Romance sur le texte

Textes critiques sur Marceline Desbordes-Valmore, lectures, réécritures…

  • Poème de Rosemonde Gérard sur M. Desbordes-Valmore (1943), présenté par Wendy Prin-Conti

Lu par Sabine Haudepin

Dossier thématique sur la correspondance

  • Éditer les lettres de Marceline Desbordes-Valmore
  • Lettres à Théophile Bra, Marie d’Agoult, Sainte-Beuve

Lecture d’extraits

Projets et sujets des publications et rencontres à venir

Édition de la correspondance ; portraits et images ; Inventaire des mises en musique ; dossier consacrés aux récits (2019) et à Marceline Desbordes-Valmore poète (2020)… 

            Lecture : Une lettre de femme

Romances : Les Cloches du soir ; Dans l’été.